DATE DE PUBLICATION 08/09/2021

Pari tenu pour le fonds UrgencESS qui a accompagné près de 5 000 petites associations pour faire face à la crise

Paris, le 8 septembre 2021

En janvier 2021, Olivia Grégoire, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, en charge de l’Économie sociale, solidaire et responsable a mobilisé un fonds d’urgence de 30 millions d’euros pour les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de moins de 10 salariés, frappées par la crise.

Cette aide financière allant de 5 000 euros, pour les structures de 1 à 3 salariés, à 8 000 euros pour les structures de 4 à 10 salariés, a permis de soutenir 4 866 structures rencontrant des difficultés économiques liées à la situation sanitaire (consulter en annexe la répartition), pour l’essentiel des associations. L’impact sur le maintien de l’emploi est concret : grâce à ce soutien, ce sont près de 16 000 emplois qui ont pu être sauvegardés.

Déployé par France Active et ses 35 associations territoriales, reconnues pour leur capacité à agir au plus près des besoins, UrgencESS a permis, au-delà de l’aide financière, d’accompagner des structures solidaires dans le maintien de leur activité.
Elles ont ainsi bénéficié d’un diagnostic de leur situation économique et de conseils leur permettant de s’orienter vers de nouvelles solutions de financement, notamment dans le cadre de France Relance.
Certaines ont également bénéficié d’un accompagnement de partenaires de l’opération tels que le réseau des Dispositifs Locaux d’Accompagnement (DLA) ou de KissKissBankBank, le pionnier du financement participatif du Groupe La Poste.

Olivia Grégoire

Secrétaire d'État à l'Économie sociale, solidaire et responsable

Les structures que nous avons pu accompagner pour traverser la crise sont mieux armées pour s’engager dans la relance, qui concerne tous les acteurs économiques du pays. Nous devons désormais poursuivre notre politique de soutien aux entreprises de l’ESS en développant de nouveaux financements durables compatibles avec la dimension solidaire qu’elles portent au quotidien.

Pierre-René Lemas

Président de France Active

Avec UrgencESS, nous avons pu apporter une réponse plus que tangible à des associations comme à des entreprises pleinement mobilisées sur le développement du lien social, la culture ou l’écologie. Et nous leur avons aussi permis de penser leur modèle pour rebondir face à la crise et de se projeter dans une relance pleinement solidaire.

Focus sur des structures en Centre-Val de Loire

Détail des aides

Régions Aides accordées
(nb total)
Total € Nb emplois
Auvergne Rhône Alpes 619 3 653 000 € 2 255
Bourgogne Franche Comté 230 1 330 000 € 767
Bretagne 306 1 821 000 € 990
Centre Val de Loire 208 1 253 000 € 532
Corse 53 337 000 € 201
Grand Est 422 2 515 000 € 1 225
Guadeloupe 58 353 000 € 211
Guyane 20 118 000 € 48
Hauts-de-France 394 2 369 000 € 1 302
Ile-de-France 573 3 417 000 € 2 018
La Réunion 73 440 000 € 223
Martinique 37 224 000 € 135
Mayotte 21 129 000 € 63
Normandie 152 937 000 € 624
Nouvelle Aquitaine 477 2 856 000 € 1 210
Occitanie 477 2 892 000 € 1 483
Pays de la Loire 320 1 936 000 € 846
Provence Alpes Côte d'Azur 346 2 072 000 € 1 029
       

Autres communiqués de presse

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page